Les deux mots sont prononcés par toutes les lèvres : Club Bruges. Depuis leur prestation face à l'armada parisienne ce mercredi, les Blauw en Zwart inspirent à nouveau une crainte qui s'était dissipée il y a quinze jours après leur déconvenue à Gand (6-1). Tout va très vite dans le football mais la performance des hommes de Philippe Clement n'intimide guère Edward Still.

"J'ai pris plaisir à regarder leur match et c'est bien pour le football belge mais je m'en fous complètement de leur prestation face au PSG. C'est anecdotique pour mes joueurs et mon staff."

"On a passé la semaine à parler de nous, pas de eux"

Le point arraché par les Gazelles ne risque-t-il pas de constituer un avantage pour les Zèbres avec la traditionnelle soupape de décompression que peuvent connaître les équipes en championnat après un match en Ligue des Champions ?

"Je sais juste qu'ils vont être à 200%. On a passé la semaine à parler de nous, pas de eux", insiste-t-il même si le technicien du Sporting reconnaît que l'affiche a des aspects motivants. "On joue le samedi à 20h45 face à la meilleure équipe du pays après avoir enchaîné des bonnes prestations."

Knezevic et Zaroury font leur retour

Avec le retour de blessure de Knezevic et Zaroury et un effectif quasiment au complet où Willems poursuit sa revalidation et Gillet est indisponible après un contact violent reçu à l'entraînement du jeudi, l'entraîneur des Zèbres dispose de l'embarras du choix.

"Tout le reste du noyau commence à être prêt. Fall a montré pendant sa mi-temps à Gand qu'il était en phase avec les principes collectifs. Benchaib peut également prétendre à une place de titulaire. Zedadka a mis de l'impact et c'est grâce à sa montée et à celle de Nicholson que l'on a pu être aussi dangereux dans les vingt dernières minutes chez les Buffalos. C'est l'idéal de disposer de l'embarras du choix."

Les pensionnaires du Mambourg se présentent sous leur meilleur visage avant d'affronter des Brugeois qu'ils dépasseraient au classement en cas de victoire ce samedi. L'occasion idéale de reprendre la lumière des projecteurs à leur adversaire.


La sélection : Koffi, Desprez, Chiacig ; Knezevic, Van Cleemput, Bessile, Kayembe, Andreou, Ozornwafor, Wasinski, Tchatchoua ; Zorgane, Zedadka, Ilaimaharitra, , Morioka ; Nicholson, Descotte, Bédia, Fall, Benchaib, Zaroury