Charleroi

Charleroi veut repartir sur une bonne dynamique en dominant la lanterne rouge de Pro League.

Après un bilan d’un point sur neuf avant la trêve internationale, le Sporting espère repartir sur de bonnes bases comptables dès ce dimanche soir (20h) en s’imposant au Cercle Bruges. Tout en ne jetant pas à la poubelle ce qui a été réalisé lors des dernières rencontres.

"Avec un peu plus de réalisme à la finition on aurait pu remporter tous nos matchs et je pense que toutes les équipes de Pro League ne peuvent pas dire cela", expliquait Karim Belhocine, l’entraîneur carolo ce vendredi. "Je ne suis ni prétentieux, ni faux quand je dis que contre Anderlecht on a les occasions pour l’emporter puis on se fait punir. Au Standard, on gagne 0-1 et on a deux fois l’occasion de faire 0-2 avant le coup franc égalisateur des Liégeois en fin de match. Contre Saint-Trond, c’était un peu plus difficile mais on pouvait faire mieux. On doit progresser à la finition et on doit prendre moins de buts."

Et cela dès ce dimanche contre une formation brugeoise, lanterne rouge du classement, qui a changé d’entraîneur et qui a maintenant Bernd Storck comme T1.

"On ne doit pas sous-estimer cette équipe du Cercle", continuait Karim Belhocine. "Avec la venue d’un nouveau coach, une nouvelle dynamique s’est certainement mise en place. Et le Cercle est une bonne équipe malgré les résultats et son classement. A part un seul match, ils auraient pu prendre des points dans chaque partie."

Blessé, Nkuba ne sera pas du voyage à Bruges. Ilaimaharitra et Fall qui ont connu une petite alerte cette semaine se portent mieux et devraient être sélectionnables.