Karim Belhocine était satisfait de la mentalité de ses joueurs affichée ce dimanche soir.

Karim Belhocine était plutôt satisfait du score final de cette rencontre que les Carolos ont réussi à ne pas perdre. Surtout que ce match nul permet aux Zèbres de continuer leur belle série de huit matchs sans défaite en championnat. "Nous aurions pu remporter ce match si nous avions été meilleurs en reconversions offensives", analyse le T1 carolo. "Nous avons essayé de jouer notre jeu ; nous n’avons pas toujours fait le bon choix. C’est lié au fait que nous jouions quand même contre Anderlecht mais aussi sûrement lié à un manque de fraîcheur après avoir joué trois rencontres en huit jours. Nous n’avons pas un noyau aussi large que celui d’Anderlecht… J’ai dit à mes joueurs que quand on n’arrive pas à remporter un match, c’est très important de ne pas le perdre. C’est ce que nous avons réussi à faire et je dis bravo aux garçons pour leur travail durant ce match. Nous nous sommes battus avec nos armes, sans rien lâcher. C’est une grosse satisfaction pour le groupe et pour son entraîneur."

Un entraîneur qui a été surpris par moments de voir Anderlecht laisser la possession du ballon à son adversaire. "Je pense qu’ils ont voulu faire attention à nos reconversions offensives", explique Karim Belhocine. "C’est en effet une certaine forme de respect pour Charleroi. Match après match, les joueurs vont gagner ce respect en continuant à se battre ensemble. Les garçons sont en devenir et ils l’ont encore prouvé ce dimanche soir."

Busi : "Doku ? Il n’a pas été très dangereux…"

© BELGA

Il a plié. Il a été proche de la rupture sous les coups de boutoir d’un Doku qui est venu sur son flanc à la place d’Amuzu. Mais au final, Maxime Busi n’a pas rompu même s’il est passé tout près d’un deuxième avertissement.

"Ce n’est pas la première fois que je joue contre Doku. C’est un bon joueur. J’ai essayé d’être agressif sur lui et j’ai pris ma jaune. Après, c’est vrai qu’à certains moments j’aurais pu mieux gérer. Je n’ai pas trouvé qu’il a été très dangereux. Doku et Amuzu, je les connais bien des Espoirs. Ce sont des joueurs très explosifs avec une capacité d’accélération impressionnante. Il y a eu du bon et du moins bon dans mon jeu. Mais ils ne sont pas parvenus à marquer, c’est finalement le principal."

Ilaimaharitra touché aux adducteurs et Penneteau ouvert à l’arcade

© BELGA

La rencontre a fait quelques dégâts du côté du Sporting Charleroi. Marco Ilaimaharitra est sorti sur blessure à un quart d’heure du terme. Après être tombé au sol à la fin d’une action défensive, il a directement demandé son changement. Rien de trop grave finalement pour le Malgache qui souffre des adducteurs à cause d’une surcharge déjà présente lors de la dernière trêve internationale.

Le second Zèbre qui est sorti éclopé : Nicolas Penneteau. Après un duel aérien, le gardien s’est ouvert l’arcade sourcilière et a dû recevoir trois points de suture. À la sortie des vestiaires, Penneteau était pas mal amoché et avait un bel hématome. Il a préféré ne pas s’attarder dans la zone mixte à cause de maux de tête.