Charleroi

Cristian Benavente était l'invité du Grand Débrief ce lundi soir.

Depuis trois rencontres, Charleroi doit composer sans un pion déterminant en début de saison. Le 22 janvier, le remuant Cristian Benavente a en effet décidé d’accepter une offre mirobolante venue d’Egypte (et du club de Pyramids FC). Arrivé au sein du club carolo durant le mercato hivernal de 2016, le Péruvien aura laissé de bons souvenirs aux supporters zébrés lui qui est devenu le joueur le plus décisif du noyau carolo cette saison. Le joueur de 24 ans était l’Invité du « Grand Débrief ».

Son acclimatation dans le championnat égyptien

"Je suis toujours en train de m’adapter à mes coéquipiers et le nouveau staff. Il y a un nouvel entraîneur qui est arrivé il y a quelques jours (Ndlr : il s’agit de Ramon Diaz, ancien sélectionneur du Paraguay qui remplace l’Egyptien Hossam Hassan. Il s’agit du quatrième entraîneur du club en seuelment six mois.) C’est un Argentin qui va beaucoup nous aider.

Je ne connaissais pas beaucoup le championnat égyptien. C’est un championnat très physique, loin d’être d’un faible niveau et avec beaucoup de contacts. J’ai eu la chance de marquer un but dès ma deuxième rencontre avec Pyramids FC ce qui m’a fait du bien."

Son transfert vers l’Egypte

"Tout s’est déroulé le lendemain de notre victoire à Bruges (Ndlr : 0-1 le 20 janvier). Ce jour-là, je reçois un appel un peu avant minuit avec une offre rapide qui me plaît car le montant était intéressant. Il fallait prendre une décision très rapidement. C'était difficile de refuser une telle offre du point de vue financier. Mehdi Bayat ne m'a mis aucune pression pour accepter ou refuser cette offre, c'était à moi de choisir. Charleroi acceptait de me laisser partir car ils ont reçu un montant intéressant pour eux aussi. Après réflexion, j’ai pris la décision de partir. Malgré ce départ, je garde de très bons souvenirs de Charleroi. Je peux dire que c'est le club le plus important de ma carrière."

Pas d’offre d’Anderlecht

"Je n'ai jamais reçu une offre officielle d'Anderlecht même si beaucoup de gens ont parlé de cela. Si j'avais eu une offre du Sporting bruxellois avant celle de l'Egypte, peut-être que je jouerais encore dans le championnat de Belgique à l’heure actuelle. Mais je n’ai jamais rien reçu de leur part."