Charleroi Benavente et Charleroi ont eu du mal à digérer leur défaite en terre ostendaise, vendredi.

Il était sans doute le Carolo le plus frustré, vendredi soir. Auteur de ce qu’il pensait être le but du 1-2 pour Charleroi, en toute fin de rencontre, Cristian Benavente a déchanté au moment où l’arbitre, Monsieur Van Damme, a sifflé une poussée dans le dos du Péruvien sur Wout Faes, ne validant pas le but zébré. Avant qu’Ostende n’inscrive le but de la victoire (2-1) dans les minutes suivantes.

"C’est super frustrant car sur l’action de mon but, il n’y a rien du tout… C’est beaucoup trop léger pour siffler", estimait Benavente. "Je vais au duel mais je ne peux pas y aller en laissant mes bras le long du corps. C’est impossible. Le défenseur voit qu’il n’arrivera pas à avoir le ballon et il plonge. Il se laisse tomber. L’arbitre doit savoir gérer ce genre de situations mais ici, cela n’a pas été le cas. Honnêtement, cet arbitre doit augmenter son niveau car c’est le plus faible que j’ai vu cette saison."

Ce qui ne doit pas faire oublier la première mi-temps décevante du Sporting. "On n’est pas parvenu à trouver l’espace car Ostende a bien défendu après son but. Mais après la pause, on a montré de belles choses. On a joué vers l’avant, on a été offensif, grâce notamment aux changements, qui ont fait du bien. On a montré qu’on voulait gagner, plus qu’Ostende, qui a marqué deux buts sur trois frappes. Ne pas prendre de point ici est difficile à accepter."

Surtout lorsqu’on sait que Charleroi n’arrive toujours pas à enchaîner deux victoires de rang. "Pourtant, on avait les choses en main et les trois points n’étaient pas loin", regrettait le médian zébré. "On a de bons joueurs mais pour l’instant, cela ne suffit pas. Cela fait mal de perdre ce match mais on va se relever, comme toujours."

Dès la rencontre face au Club de Bruges, samedi prochain ? "Cela ne sera pas facile mais en Belgique, il n’y a aucune équipe facile. Battre le Club, on peut le faire."