Chabaud : "Il y a péril ? Mais on nous met toujours en danger !"

Charleroi

Jean-François Prévost

Publié le

Chabaud : "Il y a péril ? Mais on nous met toujours en danger !"
© Photonews

Mouscron - Charleroi. Sébastien fait fi de toutes les idées reçues sur Charleroi


Suivez toutes les rencontres en direct ce samedi soir


Posez vos questions à Alan Haydock: le VIP de la semaine prochaine


CHARLEROI Ces derniers temps, nous avons maintes fois rappelé que les Zèbres de toutes les époques éprouvaient généralement toutes les difficultés à confirmer leurs bonnes performances. Or le Sporting reste sur cinq matches sans défaite en championnat alors que son programme récent était pour le moins ardu avec des déplacements au stade Charles Tondreau, au Kiel et à Sclessin ainsi que des exercices difficiles face à Lokeren et au Club Bruges. Et il faut ajouter que cette belle série est agrémentée d'une qualification en Coupe de Belgique.

Alors, il y a sans doute danger pour les troupes de Thierry Siquet qui se rendent au Canonnier. D'autant que - et c'est un paradoxe - les Hurlus semblent quelque peu fléchir. Sébastien Chabaud ne l'entend cependant pas de cette oreille : "Nous ne nous préoccupons pas de toutes ces considérations d'ordre journalistique. Vous savez, nous sommes toujours mis en danger. Il y a quelques semaines, on nous prédisait de plutôt sombres perspectives, eu égard à une récolte insuffisante lors de la première partie du championnat. Maintenant, on prévoit que nous allons souffrir de nos bonnes performances. Je préfère me concentrer au maximum sur les tâches à venir en me disant que nous allons tout faire pour continuer."

Le derby hennuyer (terme galvaudé dans la mesure où les deux clubs se situent aux antipodes de leur province d'appartenance) de ce samedi présente, en tout cas, un énorme enjeu. Les Carolos auront l'occasion de rejoindre les Mouscronnois au classement, mais on assisterait dès lors à la rencontre, voire au croisement de deux courbes aux tendances diamétralement inverses : "Il s'agit effectivement d'un rendez-vous extrêmement important pour les deux parties. Nous nous déplaçons là-bas avec la ferme intention de réaliser un gros truc dont les conséquences se révéleraient hautement intéressantes sur le plan comptable. Le seul dont il convient véritablement de tenir compte."

Et le médian marseillais d'insister : "Notre objectif immédiat, c'est de poursuivre notre effort bénéfique jusqu'à la trêve de fin d'année. Il passe forcément par le Canonnier, mais nous nous sentons bien !"




© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info