Sébastien Chabbert ne se voile pas la face mais se veut positif

CHARLEROI Il ne faut pas camoufler l’évidence. L’ambiance était plutôt morose, samedi matin au Mambourg, où les joueurs étaient de retour d’une course dans le bois en guise de décrassage. Rien de tel pour évacuer les frustrations de la veille.

Nous avons demandé à certains Zèbres s’ils avaient une solution pour sortir ceux-ci d’une crise désormais existante, et surtout pour les remettre sur rails au classement d’un championnat qui leur échappe totalement.

Sébastien Chabbert s’est exprimé : “Nous sommes dans le trou. Imaginez que nous avions relevé que les Gantois étaient des champions de l’efficacité sur coups de pied arrêtés. Nous avions soigné tout particulièrement ce cas de figure lors des entraînements de la semaine. Or, il aura suffi du premier coup franc du match pour que nous soyons surpris. Même si après coup, nous avons constaté qu’un Gantois était en position hors jeu sur cette phase de jeu.”

Existe-t-il des solutions ? “Nous devons nous vider la tête et profiter de l’interruption. Je continue à croire que nous avons (NdlR : ou plutôt, avions…) les qualités pour nous situer dans le Top 6. Je reste convaincu que nous les avons toujours mais il faut que celles-ci servent au collectif. Or ce n’est pas le cas.”

Un autre regret : “Nous n’avons pas réagi comme cela avait été le cas à Waregem. Il faut retrouver du plaisir…”

Michel De Wolf confirmait que la trêve pouvait aider les Carolos à se ressourcer.



© La Dernière Heure 2009