Après une période très chargée au niveau du calendrier, les Zèbres ont pu souffler suite à la remise du match contre le Club Bruges dimanche dernier. « On a rechargé les batteries et on a aussi pu revoir certains aspects du jeu, notamment avec les nouveaux joueurs. Puis on a aussi pris du plaisir à l’entraînement », a commenté Karim Belhocine en conférence de presse.

Ce samedi soir, ses troupes se rendront au Freethiel pour y affronter Waasland-Beveren. "Chaque match est une revanche ou une confirmation. Vu le score du match aller (0-2), oui c’est une revanche. Si ça peut motiver les joueurs."

Le Français ne pourra pas compter sur Ivan Goranov et Cristophe Diandy qui ont joué ce jeudi en amical contre Eupen (U21) mais ne sont pas encore suffisamment prêts que pour être dans la sélection. Flanagan, Mandanda et Diagne ne devraient pas non plus être du déplacement. Tout comme Willems, Nkuba et Zajkov, blessés.

"Il n’y a pas de match facile en Belgique. Tout le monde peut battre tout le monde, le classement est d’ailleurs très serré. On sait que la fin de saison approche, les adversaires moins bien classés vendront très cher leur peau."

Vu le revers 0-2 concédé dans leurs installations au mois de décembre, les Zèbres auront à cœur de s’imposer à Waasland-Beveren ce samedi soir.