Saint-Trond samedi, Genk dimanche, le Standard lundi : ces derniers jours, plusieurs clubs de D1A ont décidé d’annuler leur stage hivernal à l’étranger, comme l’avaient déjà acté d’autres clubs, plus tôt, dont Anderlecht. La raison, évidemment : éviter le risque d’une contamination au Covid et son variant Omicron.

Ce lundi matin, malgré six cas positifs, le FC Bruges s’est envolé pour Marbella.

A Charleroi, à l’heure actuelle, la volonté reste de décoller pour la Turquie ce mardi matin. Direction Belek, près d’Antalya, pour une semaine de travail jusqu’au 11 janvier.

Le départ reste dépendant des derniers résultats des tests Covid effectués ce lundi, date de reprise après six jours de congé. Les joueurs, dont quelques-uns ont profité de la trêve pour s’offrir quelques jours revigorants au soleil, devaient effectuer un autotest ce matin à leur domicile avant de rejoindre le stade où un second test, PCR celui-ci, était prévu.

Le verdict devrait tomber d’ici fin d’après-midi. Mais sauf très mauvaise surprise, le stage sera maintenu et certains joueurs se rendront directement sur place sans passer par la Belgique.