Ce que l'on craignait au Mambourg a été officialisé lors de la conférence de presse d'Edward Still. Shamar Nicholson ne sera pas disponible face à Malines ce dimanche. L'attaquant n'est pas remis de sa fracture de la pommette subie face au Club Bruges.

"On a demandé l'avis de plusieurs experts pour ne pas se tromper. La décision d'une intervention chirurgicale a été prise. Elle s'est déroulée ce jeudi. Le match intervient trop tôt pour qu'il soit là cette semaine. Il sera rétabli pour le déplacement à Courtrai où il jouera avec un masque."

Un adversaire irrégulier capable du meilleur comme du pire

Face à Malines, Still veut que son équipe reprenne sa marche en avant après avoir connu sa première défaite de la saison face au champion en titre. L'adversaire est irrégulier et est capable de remonter un handicap de deux buts comme à l'Antwerp tout en prenant six buts en une mi-temps à Anderlecht.

"On s'est préparés pour affronter le meilleur visage de Malines. Le retour de Van Damme leur a fait du bien. Il a permis de rééquilibrer l'équipe. Wouter Vrancken dispose d'éléments capables de faire tourner la rencontre en leur faveur. Je pense à Storm, Cuypers, Mrabti ou Shved. Dans le pressing, ils sont également très dynamiques."

Pour cette partie importante, si les Zèbres ne souhaitent pas être décrochés du peloton de tête, le technicien carolo pourra compter excepté Nicholson et les revalidations de Willems et Nkuba sur l'ensemble de son noyau. "C'est une richesse de posséder un tel effectif. Nous avons un gros collectif."

Comme on a pu le remarquer depuis le début de la saison, une absence ne modifie pas le jeu déployé par les Hennuyers.

"C'est important de ne pas faire de division entre titulaires et remplaçants. Il faut que tout le monde soit concerné."

Dimanche, Fall, Bédia ou Benchaib recevront une chance de suppléer Nicholson. A eux de la saisir.