Après deux défaites consécutives contre le Club Bruges et Malines à domicile, Charleroi se déplaçait à Courtrai avec l'ambition de sortir de cette spirale négative. Les Carolos se sont faits très peur mais ont finalement arraché un point dans les dernières secondes de la rencontre pour finalement sceller le score à 2-2.

Le début de rencontre est très tactique et les deux équipes se créent peu d'occasion. Ce n'est qu'après dix minutes de jeu que les deux équipes ont commencé à se créer plusieurs belles occasions, via Moreno (11e) et Gueye (13e) côté courtraisien puis via Morioka (15e), Van Cleemput (18e) ou encore Zaroury (23e). Mais c'est en tout fin de première période, alors que les Carolos dominaient les dernière minute, que le premier but de la rencontre est tombé. Une frappe de Selemani est dévié du bras par Tchatchoua dans la surface. L'arbitre n'hésite pas une seconde et siffle penalty. Le Comorien se fait justice lui même et place les Kerels aux commandes à la mi-temps.

La deuxième mi-temps a commencé comme la première, sans occasions. Mais à la 64e, au terme d'un joli mouvement avec Gholizadeh et Morioka, Shamar Nicholson a facilement placé le ballon au fond des filets de Ilic pour placer les deux équipes à égalité. Dans la foulée, Gholizadeh a bien failli donner l'avantage aux Carolos sans un magnifique arrêt du gardien courtraisien. Mais alors que les Carolos semblaient renverser la rencontre, les Kerels sont repassés devant grâce à un magnifique coup franc de Alioui. Quelques instants plus tard, le Marocain a bien failli tué tout suspense mais sa frappe a heurté le montant de Koffi.

Dans le dernier quart d'heure, les Carolos ont poussé et se sont créés plusieurs occasions. S'ils sont tombés à maintes reprises sur un grand Ilic, les Zèbres ont finalement égalisé dans les arrêts de jeu grâce à Gholizadeh. Avec ce partage (2-2), les Carolos sauvent l'essentiel et évitent une troisième défaite consécutive.

Revivez la rencontre :