"La victoire contre le Standard perdra de sa valeur si on ne parvient pas à enchaîner". Dès sa première réponse, Edward Still a donné le ton ce jeudi en conférence de presse à la veille de la réception d’Ostende dans le cadre de la 18e journée de championnat. "On a profité dimanche soir mais on a ensuite très vite tourné le bouton, d’autant plus que la semaine était plus courte qu’habituellement."

L’entraîneur carolo avait parlé de maturité collective pour qualifier le succès à Sclessin. Il a confirmé son ressenti : "Oui, c’est l’une des dimensions à retenir. On a un groupe jeune dans son existence, qui doit encore apprendre à chaque entraînement et à chaque match. La marque des équipes sérieuses et durablement considérées par leurs adversaires, c’est de savoir enchaîner." Avec maturité, donc.

Pour ce faire, le Sporting espère battre Ostende (12e, 20 points). Un adversaire revigoré par sa victoire de samedi dernier contre Eupen (2-1). C’est simple : le KVO a stoppé l’hémorragie après une série de cinq défaites de rang. "C’est une équipe qui met beaucoup d’intensité et qui dispose de profils assez complets. Il sera important qu’on réponde physiquement."

Au niveau de la sélection, Edward Still peut à nouveau compter sur Fall, de retour d’une légère blessure et qui s’est entraîné normalement ce jeudi. Zedadka, lui, est à court de rythme.

La sélection : Koffi, Desprez, Chiacig ; Knezevic, Andreou, Bessilé, Ozornwafor, Wasinski ; Gillet, Ilaimaharitra, Zorgane, Tchatchoua, Kayembe, Morioka, Benchaib, Fall, Gholizadeh, Zaroury, Descotte, Nicholson, Ferraro.

Absents : Van Cleemput (blessé), Willems, Nkuba (revalidation), Boukamir, Lokembo, Bedia, Zedadka (choix).

Menacés de suspension : Tchatchoua, Morioka.