Le bilan renseigne un chiffre d’affaires de 27,5 millions € et surtout un bénéfice net après impôts de 1,6 millions €. Certes, c’est moins que les 5,5 millions € de la saison précédente mais cela reste un résultat très satisfaisant et surtout rare parmi les clubs belges vu la conjoncture actuelle. Les derniers versements reçus pour le transfert de Victor Osimhen font partie de ce bilan et aident à sa bonne santé.

"Cette diminution du bénéfice s’explique par différents éléments dont le report des abonnements de la saison 2020-2021 sur la saison 2021-2022, les recettes médias en diminution et l’impact du Covid-19 sur les recettes de matches à domicile", peut-on lire dans les commentaires du bilan.

"Grâce aux résultats des huit derniers exercices, nos fonds propres se sont très fortement renforcés puisqu’au 30 juin 2021, la S.A. SPORTING DU PAYS DE CHARLEROI fait état de capitaux propres positifs à hauteur de 17.077.952 €. Pour rappel, ils étaient négatifs à concurrence de - 3.753.925 € au 30/06/2013, soit une amélioration proche de 21 millions € en huit exercices."