Le médian de 28 ans va être présenté par La Gantoise dans les prochaines heures.

Le départ de Damien Marcq de Charleroi est acté.

Comme nous vous l’annoncions dans notre édition de lundi, le médian français de Charleroi va s’engager avec La Gantoise contre un chèque d’environ 2,5 millions d’euros, bonus inclus.

Ce week-end, les directions des clubs s’étaient mises d’accord. Il restait juste au joueur à trouver un terrain d’entente financier avec sa nouvelle formation. C’est désormais chose faite.

Dans les prochaines heures, l’officialisation du transfert du Français sera communiquée par la direction gantoise et Marcq pourrait débuter les entraînements et effectuer le début de la préparation avec son nouveau club (qui dispute déjà un premier match amical ce jeudi).

Si la semaine dernière, Mehdi Bayat avait déclaré "s’opposer au départ" de son précieux médian, cela ne voulait pas dire qu’une solution de remplacement n’avait pas été envisagée. Le Sporting a établi une liste de plusieurs profils pour compenser le départ du médian et un profil bien précis a été dégagé par Felice Mazzù. à Charleroi, l’objectif est clair : on veut remplacer Damien Marcq par un joueur de qualité au moins équivalente avant le départ en stage à Mierlo, le 1er juillet.

D’ailleurs , c’est tout le mercato que la direction souhaite avoir entériné pour cette date. Ainsi, l’arrivée de Jérémy Perbet (qui n’a pas été incluse dans le deal avec Marcq) pourrait se négocier dans les dix prochains jours, tout comme celle d’un nouveau back droit pour suppléer Marinos (si Mata s’en va…).

Si Tainmont et N’Ganga, qui ne seront pas retenus en cas d’offre, s’en vont, il faudra également les remplacer (un prêt avec option d’achat de Lukebakio n’est pas à exclure). Les prochains jours s’annoncent donc chauds au Mambourg, où les joueurs feront leur retour vendredi pour passer les traditionnels tests physiques d’avant saison. Le retour sur le terrain est prévu lundi prochain.


Vers la fin de la saga Clinton Mata

Alors que le Sporting s’apprête à reprendre le chemin des entraînements, Clinton Mata n’est toujours pas parti. Pourtant, cela fait près d’un mois que Charleroi et Anderlecht se sont mis d’accord sur le transfert de l’international angolais (3,5 millions hors bonus). Mais l’épilogue est proche et l’avenir du joueur devrait être connu dans les 48 heures.