À l’instar de ce qui se passe à Mons, d’aucuns évoquaient la nécessité de renforts pour Charleroi. Ainsi, les noms de Christophe Lepoint (précieux égalisateur face au Lierse) et de Matos Fernando Canesin ont été (de nouveau) cités samedi soir dans les coulisses du Mambourg et plus particulièrement en salle de presse. Tout comme Felice Mazzu a été interrogé sur la bonne prestation du Courtraisien Maxime Chanot, un élément qu’il connaît bien pour, à l’instar de l’actuel Gantois, l’avoir eu sous ses ordres à Tubize. Nous revoilà donc plongés dans le mercato toujours en cours mais Mehdi Bayat ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs : "Une défaite suscite des réflexions de ce genre mais il n’y a pas le feu au lac. Même si nous restons attentifs à toute possibilité. Nous disposons d’un effectif qui recèle des opportunités de dédoublement à plusieurs niveaux avec pour fâcheuse conséquence que des joueurs ne sont pas utilisés. D’autre part, ce n’est pas le cas en ce qui concerne les médians offensifs. Là, nous ne possédons que Danijel Milicevic et Onur Kaya…"