A la réception de l’hôtel, un employé – fan de football - n’en revient pas : il n’a jamais vu autant de pluie en janvier à Belek que ces trois derniers jours.
 
Cette météo exécrable a forcé le staff carolo à ajuster le programme de ce lundi après-midi. Les joueurs, scindés en différents groupes, ont achevé leur semaine de stage par une nouvelle série d’exercices sur la plage.
 
On aurait dit des militaires en formation, décidés à ne rien lâcher pour prouver leur détermination et leur état de forme à leurs instructeurs. Un labeur dans la bonne humeur.
 
Ce lundi soir, une session vidéo est prévue avant une courte nuit. Le départ pour l’aéroport d’Antalya est en effet fixé à 5h ce mardi. Et le vol vers Düsseldorf à 7h. Il restera peut-être un peu de sable dans les valises.