Charleroi Dorian Dessoleil regrettait la manière dont le VAR a été utilisé.

C’est un Dorian Dessoleil déçu mais nullement abattu qui s’est présenté à la presse pour évoquer la deuxième défaite de la saison du Sporting.

"Je ne sais pas si on peut dire qu’il y a quelque chose qui n’a pas fonctionné car je trouve qu’on a fait un match cohérent, expliquait le défenseur central du Sporting. On a eu pas mal d’opportunités. Au niveau du football on réalise un bon match. Après Saint-Trond a profité de deux occasions pour inscrire trois buts. Ils ont été efficaces offensivement et ils ont profité d’un petit brin de chance. Sur le premier but, c’est un joueur de chez nous qui pousse le ballon dans le but. La deuxième réalisation c’est un penalty alors qu’ils ne sont pas dangereux. Et le troisième est anecdotique car on pousse vers l’avant en fin de rencontre. On doit rester positif et voir ce qu’on a très bien fait."

Impliqué sur le deuxième but de Saint-Trond, Dorian Dessoleil ne savait pas très bien s’il provoquait le penalty en touchant ou pas le ballon du bras.

"En ce qui concerne le penalty, je sais que je touche le ballon de la tête. Mais je dois revoir les images pour savoir si le ballon touche en premier ma tête ou ma main. Ce que je regrette c’est la lenteur avec laquelle le VAR prend sa décision. On met un pressing pour revenir au score et ces coupures cassent notre élan. Et en première mi-temps, il y a un penalty sur Fall. Mais là l’arbitre ne va même pas voir les images. Pourquoi il y va pour le penalty de Saint-Trond et pas sur l’action qui peut nous en donner un ?"

Ce revers casse en tout cas la bonne dynamique hennuyère : "On avait une opportunité de réaliser une belle série et il va falloir se ressaisir directement car on a un match important en Coupe mercredi.."