Thierry Siquet n'avait pas à justifier ses choix de sélection

CHARLEROI Thierry Siquet n'a pas enregistré les commentaires de Mogi Bayat selon lesquels sa sélection de samedi dernier était assez contestable. Des propos que le manager du Mambourg a dicté via la presse et qui démontrent qu'il ne veut pas laisser les mains libres à son entraîneur : "Je n'ai rien lu, je n'ai eu aucun écho et je continue mon travail."

Selon l'expression consacrée, y a donc pas de lézard . D'autant qu'au bout du compte, les choses se sont bien terminées pour Charleroi.

La reprise des entraînements de mardi s'est bien passée, avec la présence de Mouhssine Iajour qui est donc redevenu en grâce (c'était prévu et d'ailleurs précisé avec pertinence par Mogi Bayat en personne) après l'incident que l'on a répertorié.

Revenons-en aux événements du match Charleroi - Tubize qui ont renforcé Thierry Siquet quant à son potentiel offensif : "Il existe car nous pouvons employer un bel éventail en la matière. Cela étant, aucun de nos attaquants ne s'est encore vraiment imposé. Que ce soit en raison d'une quelconque blessure ou bien d'au-tres paramètres."

Pour ce qui est des nouvelles, Frank Defays et Cyril Théréau, qui sont en bonne voie de guérison, se sont appliqués à des entraînements individuels poussés qu'ils ont bien supportés alors que Geoffrey Mujangi Bia (toujours inemployable ) a poursuivi son programme spécifique. Enfin, Salah Sbaï a soigné sa cheville.

Les jours à venir nous éclaireront sur l'évolution de ces jou-eurs contrariés.



© La Dernière Heure 2008