C’est une ambiance bizarre qui régnait ce vendredi midi dans le stade du Sporting. Malgré leur fin de saison prématurée, au bout d’une phase classique ratée, les Zèbres ne sont pas encore en vacances, loin de là. Le staff et la direction ont préféré continuer d’organiser les entraînements ainsi que certains match amicaux. Après une joute perdue au Cercle Bruges (2-0), les Zèbres accueillaient le RWDM à domicile.

Face aux Molenbeekois, dont Lucas Ribeiro Costa prêté par Charleroi à Bruxelles, Karim Belhocine alignait une équipe avec une majorité de titulaires mais aussi quelques remplaçants dont Goranov ou encore Zajkov.

Un auto-but de chaque côté

Dès l’entame du match, les Zèbres se faisaient une frayeur avec une incursion molenbeekoise stoppée in extremis dans le grand rectangle par Kipré. Après une frappe de Nicholson à la suite d’un corner, c’est Charleroi qui ouvrait le score via la tête du grand Jamaïcain, parfaitement servi par Gholizadeh (1-0, 14e).

Comme cela a trop souvent été le cas cette saison, le Sporting ne parvenait pas à garder l’avantage très longtemps : quelques minutes plus tard, Mehdi Terki égalisait d’une belle frappe (1-1, 21e). Les pensionnaires de D1B passaient même devant au score après un but de...Gholizadeh contre son camp : l’Iranien, sur une passe en retrait trop appuyée et pas assez précise, trompait Rémy Descamps, surpris (1-2, 25e).

Un deuxième auto-but tombait à la demi-heure de jeu, en faveur de Charleroi cette fois. Sur corner, le défenseur Le Joncour trompait son propre gardien et remettait les deux équipes à égalité.

La victoire sur penalty

Après la pause, Belhocine décidait de réaliser plusieurs changements avec les montées simultanées de Kayembe, Hendrickx, Berahino, Descotte ou encore Rezaei et Bruno. Ce dernier se montrait rapidement décisif puisqu’il offrait un penalty à son équipe après une faute subie dans le rectangle molenbeekois. Le jeune Anthony Descotte s’occupait de le convertir et replaçait Charleroi devant au score (3-2, 55e).

Alors que les débats se musclaient, un troisième auto-but était tout proche de tomber mais la déviation de Ruyssen trouvait le cadre molenbeekois. Quelques minutes plus tard, le jeune Bahadir trouvait le gardien adverse sur une frappe de l’intérieur du rectangle.

L'équipe de Charleroi : Descamps (46e Penneteau), Van Cleemput, Kipré (25e Morioka), Zajkov, Goranov (46e Kayembe), Ilaimaharitra (46e Hendrickx), Gillet (62e Bahadir), Fall (46e Berahino), Gholizadeh (46e Descotte), Benchaib (46e Bruno), Nicholson (46e Rezaei).

Les buts : 14e Nicholson (1-0), 21e Terki (1-1), 25e csc Gholizadeh (1-2), 32e csc Lejoncour (2-2), 55e Descotte sur pen. (3-2).