Peu utilisé depuis plusieurs mois, le Sénégalais a répondu présent au Stayen pour sa première titularisation de la saison.

Pouvait-il rêver meilleur scénario ? Un simple regard sur son visage suffit à se convaincre que non. Vendredi soir, après Saint-Trond - Charleroi, Mamadou Fall était radieux.

Unique buteur d’une rencontre remportée par les Zèbres, qui en avait bien besoin, après un 2 sur 9, le Sénégalais ne pouvait cacher sa joie.

"Je suis très content. Le coach a procédé à plusieurs changements et m’a donné mes chances. Je lui ai montré que j’étais toujours prêt à rendre service", précisait Mama, son surnom au sein du vestiaire zébré.

Auteur d’un début de saison canon l’année passée, l’ancien du White Star avait même été considéré, à juste titre, comme l’une des révélations de la première partie de saison 2016-2017. Mais les mois qui ont suivi ont été plus compliqués. Sa vitesse, qui reste sa principale qualité, surprenait moins les blocs adverses, qui commençaient à bien le connaître, et Fall a connu une seconde partie d’exercice plus compliquée, ballottant entre le terrain, le banc, et même la tribune.

Pour lui, la nouvelle saison était donc l’occasion de prouver qu’il n’avait rien perdu de ses qualités de percussion et qu’il avait fait des progrès dans le dernier geste, qui a parfois posé problème par le passé. Mais sa chance a mis du temps à arriver. Ses 23 minutes de jeu depuis le début de la campagne ne l’ont pourtant pas dégoûté. Au contraire.

"L’équipe tournait bien et ceux qui ont joué les premiers matches l’ont bien fait. Il n’y avait rien à dire sur les choix du coach et je devais donc accepter la situation. Bien sûr, cela n’a pas été facile à vivre. D’autant que j’avais été titulaire plus de 20 fois la saison passée."

Il a donc attendu son heure, patiemment. Elle est venue, vendredi soir. Et il a saisi sa chance en coupant joliment un centre de Stergos Marinos. "Le coach m’a demandé d’être présent comme deuxième attaquant lorsque les centres arrivent des flancs et c’est ce que j’ai fait. Dès que j’ai vu Stergos amorcer son geste, je me suis précipité."

Pour expédier le ballon au fond des filets. Et célébrer ce but avec une joie immense. "Ce qui m’a surtout plaisir, c’est le fait que mes coéquipiers soient venus me féliciter chaleureusement."

Des équipiers avec qui il a de grandes ambitions. "Mon objectif, cette saison, est de remporter la Coupe ou le championnat. C’est possible. N’oubliez pas que face à Bruges et Waasland-Beveren, on aurait pu prendre cinq points de plus si les choses avaient tourné de notre côté."

Mais cela ne lui aurait sans doute pas permis de retrouver une place de titulaire pour le déplacement au Stayen. Un déplacement qu’il n’oubliera pas de sitôt. Et qui va peut-être lancer sa saison…