Le milieu de terrain iranien n'est pas sélectionné pour la Coupe d'Asie.

Blessé à la cheville lors du dernier match à Anderlecht, Ali Gholizadeh avait rejoint son équipe nationale au Qatar avec l'espoir d'être rétabli le plus rapidement possible et de trouver grâce aux yeux de son sélectionneur, Carlos Queiroz, en vue de la Coupe d'Asie qui se déroule du 5 janvier au premier février aux Emirats arabes unis. Mais dans sa sélection définitive divulguée ce mercredi, le Portugais n'a pas repris le milieu de terrain du Sporting. Ce qui représente une bonne nouvelle pour Charleroi qui pourra compter sur son joueur, s'il est rétabli, pour la reprise des hostilités le 20 janvier lors du déplacement des Zèbres au Club Bruges. 

Après les vacances, Ali Gholizadeh partira en stage en Espagne (du 5 au 12 janvier) avec ses équipiers s'il est guéri de sa blessure ou restera au centre de revalidation de Monceau s'il a besoin de soins spécifiques pour être retapé. Cette non-sélection est un deuxième coup dur pour le joueur qui était déjà 24e joueur lors de la dernière Coupe du Monde en Russie. Un Mondial qu'il avait quand même vécu de l'intérieur puisqu'il avait vécu avec le groupe iranien. 

Ali Gholizadeh a posté sur son compte Instagram un message prouvant sa déception mais aussi sa détermination : « Peu importe le nombre de fois où tu échoues, tu ne dois pas perdre ta foi, Dieu merci. »