Thierry Siquet poursuit logiquement son travail à la tête des Zèbres

CHARLEROI L'entraîneur du Mambourg en est le premier conscient : sa position est extrêmement délicate, mais étant donné que rien n'a filtré chez Abbas Bayat qui se veut (et est !) seul décideur en la matière, Thierry Siquet poursuit logiquement sa mission. Il s'agit de préparer le déplacement de samedi à Genk où l'on sait que l'équipe carolo sera terriblement déforcée.

Plus particulièrement sur le plan défensif vu les suspensions de Chakouri, de Sbaï et de Vandenbroeck ainsi que de la blessure de Diallo (saison terminée).

En concertation avec Didier Beugnies, il a été fait appel à des éléments du noyau des Espoirs. "Nous avons tenu compte de plusieurs paramètres", explique le directeur de l'école des jeunes. "Il fallait tout d'abord prendre en considération, les obligations scolaires car nous devions employer des garçons qui ne sont actuellement pas en examen. Évidemment, leur registre n'était pas étranger non plus aux choix qui ont été faits."

Les élus sont Jan Lella (19 ans) dont ce n'est pas la première apparition), Christopher Vicente (18 ans) et Grégory Lazic (16 ans).

Le premier cité est un médian de formation susceptible de dépanner dans l'axe central défensif où il s'est déjà produit avec les Espoirs. Le deuxième est un autre médian d'origine portugaise qui évoluait en France (en provenance de Marseille) la saison passée. Le troisième est un défenseur latéral gauche international - 17 ans. Il accompagnera d'ail-leurs bientôt notre sélection en Biélorussie.

Didier Beugnies met en garde : "Ce sont des joueurs qui ne sont pas nécessairement prêts pour plonger dans le grand bain. Il ne faudra pas les juger, ni dans un sens ni dans l'autre. Souvenons-nous de Flavio Fragapane qui a disparu du paysage !"



© La Dernière Heure 2008