L’entraîneur carolo était fier de battre le record de points de son club en phase classique.

Karim Belhocine était très fier de la prestation de ses Zèbres. "On a eu une discussion après le match à Bruges, dans le vestiaire. Pour franchir un palier, il fallait être consistant durant les deux mi-temps. Que ce soit face au Standard ou contre La Gantoise, ils y sont parvenus. Maintenant, il faudra aussi être consistant lors de chaque rencontre", souriait l’entraîneur carolo, particulièrement heureux de battre le record de points en phase classique de Charleroi (54) et l’invincibilité des Gantois à domicile.

La blessure de Willems n’a pas déstabilisé les visiteurs, notamment parce que Modou Diagne l’a bien remplacé. "Je lui tire un coup de chapeau. Il est monté au jeu à froid, en défense centrale, alors qu’il y avait beaucoup d’intensité dans la rencontre. Mais ce n’est pas le fruit du hasard, tous les joueurs s’entraînent dur en semaine. Puis les remplaçants sont soutenus par tout le monde, lorsqu’ils ne reçoivent pas de temps de jeu."

Le Français était aussi satisfait de l’entame de match. "J’avais demandé à mes gars de monter sur le terrain avec la même mentalité que lorsque nous évoluons à domicile : en défendant vers l’avant et en mettant la pression sur La Gantoise, malgré les qualités adverses. Et on l’a plutôt bien fait."

Karim Belhocine soulignait enfin que si son Charleroi l’a emporté ces deux dernières semaines, ce n’était pas à cause d’une mauvaise prestation du Standard de Liège ou des blessés gantois, "mais parce que mes joueurs ont été bons !"