Le match aller avait été riche en émotions du côté du Sporting.

Le match aller entre Charleroi et Malines ne laisse pas que des bons souvenirs aux Zèbres. Malgré un bon point arraché ce soir-là, l’équipe de Karim Belhocine avait perdu Diandy sur blessure alors qu’Ilaimaharitra était la cible de cris racistes. "Malgré ces événements, il n’y a pas vraiment de sentiment de revanche", explique le T1 carolo. "Tout ce qui est motivant est bon à prendre mais nous devons nous occuper de nous-mêmes et continuer notre chemin. Je me rappelle que Malines était une équipe accrocheuse et bien organisée. Ils essayent de faire le jeu et voudront l’emporter autant que nous. Nous allons assister à un bon match avec de l’intensité."

Cette rencontre est la première d’une série de gros matchs que s’apprêtent à jouer les Carolos. En une semaine, Charleroi va affronter Malines, le Club Bruges et Genk. "Cet enchaînement de matchs changera peut-être quelque chose mais seulement à partir de dimanche", avance Belhocine. "Jusqu’à samedi soir, cela ne changera rien ; nous n’avons de toute façon pas une équipe faite pour calculer."

Face à Malines, Joris Kayembe est bien sélectionnable et pourrait recevoir ses premières minutes de jeu. "Il est prêt", affirme l’entraîneur zébré. "Sa semaine s’est bien passée et il a fait de bonnes choses durant le match amical lundi (Ndlr : victoire 1-2 face à l’OHL). Il est prêt comme tous les autres joueurs, à l’exception de Delfi et Diandy."