Karim Belhocine veut continuer la belle série zébrée en championnat.

C’est la tête basse que les Zèbres ont quitté le stade Arc-en-ciel de Zulte Waregem mardi soir. Éliminés de la Coupe de Belgique, les joueurs carolos savaient qu’ils n’étaient pas passés loin d’une qualification dans le dernier carré.

Désormais, les hommes de Karim Belhocine n’ont plus qu’un seul objectif cette saison : une qualification en playoffs 1 qui passe par de bons résultats lors des deux dernières rencontres avant la trêve.

"Physiquement, nous avons dû récupérer après la rencontre de Coupe car nous avions deux matchs rapprochés", explique Belhocine. "Mais quatre jours sont assez pour que les organismes récupèrent entièrement. Après la défaite, nous avons dû nous dire les choses comme elles sont. Nous étions en course dans deux compétitions, la Coupe est maintenant finie. Le but désormais est de continuer notre belle série en championnat (NdlR : neuf matchs sans défaite). Pour cela, il faudra continuer à faire ce qu’on fait depuis le début de la saison et à développer ensemble le jeu qu’on produit depuis plusieurs semaines."

Avant d’accueillir Ostende, c’est à Mouscron que les Zèbres tenteront de continuer sur leur lancée, face à une équipe qui produit de belles choses à domicile. "Mouscron est une équipe qui fait un bon début de championnat", analyse Karim Belhocine. "À domicile, les Hurlus font de belles choses. Ils perdent rarement avec plusieurs buts d’écart et marquent facilement dans leur stade. À nous d’être à 200 % pour continuer à grandir dans cette compétition."

Cette rencontre se jouera devant quelques centaines de supporters carolos, soit beaucoup moins que mardi en Coupe. "Après l’élimination de cette compétition, j’étais très triste surtout pour nos fans qui étaient venus en nombre pousser l’équipe", avance le T1 carolo. "Malheureusement, nous n’avons pas réussi à leur rendre ce qu’ils nous ont donné. Nous sommes conscients que nos supporters font beaucoup de sacrifices pour venir nous voir. À nous de faire les mêmes sacrifices pendant nos rencontres."