La Belgique du foot a dit au revoir à Jean-Pol Spaute

Charleroi

Jean-François Prévost

Publié le

Jean-Pol Spaute, une dernière fois entouré de son immense famille

GILLY Ils étaient tous là. Tous frappés. Ses anciens équipiers avec lesquels il a notamment été vice-champion de Belgique voici exactement 40 ans. Dont les ombres de Lucien Spronck et de Claude Bissot qu'il a rejoints dans l'au-delà planaient dans la petite église de Gilly, commune chère à Jean-Pol Spaute.

Ainsi que les anciens joueurs , "ses enfants" des années quatre-vingts et nonante, qui avaient tenu à rendre un dernier hommage à celui qui restera à jamais leur père footballistique et le plus emblématique président du Sporting de Charleroi.

Parmi les autres personnalités présentes, on a croisé François De Keersmaecker, Jean-Marie Philips, Alain Courtois et les entraîneurs qui dictèrent les plus beaux résultats des Zèbres sous la coupe de Jean-Pol Spaute.

On citera André Colasse, Luka Peruzovic qui a délaissé sa moustache légendaire (dont l'épouse avait tenu à venir), et Robert Waseige.

On ajoutera Jacky Mathijssen que le mentor du Mambourg attira de Winterslag en 1985 pour défendre les buts d'un Sporting promu en D1. Gaston Colson faisait, bien sûr, partie de la famille : "J'enterre celui que je considère comme mon quatrième fils."

André Colasse est, pour sa part, un compagnon d'armes de toujours : "Nous faisions partie des mêmes équipes d'âges au départ de la catégorie des cadets pour jouer ensuite, en équipes nationales juniore et militaire. Nous avons été appelés ensemble en équipe première du Sporting alors que nous avions à peine 17 ans."

Les deux hommes furent également associés dans les affaires tandis que, toujours sur le plan footballistique, Jean-Pol Spaute confia le poste d'entraîneur à André Colasse, qui avait fait ses preuves à Marchienne, à Mons et à l'Union.

Nous n'userons pas d'un lieu commun en saluant l'artiste. Tout simplement, nous disons au revoir à l'ami...



© La Dernière Heure 2009

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info