"La Fédération belge ne veut pas que Charleroi se maintienne en D1"

Charleroi

Fabrice Melchior

Publié le - Mis à jour le

"La Fédération belge ne veut pas que Charleroi se maintienne en D1"
© D.R.

À la découverte de Dudu Dahan, l’agent de joueurs en vogue au Mambourg

CHARLEROI Cette fin de saison prend quasiment la trame d’un film à suspense pour Charleroi. Les Zèbres arriveront-ils à se sauver, que cela soit en évitant les playoffs 3 ou en remportant ceux-ci ? Les sociétaires et fans du Mambourg retiennent leur souffle en attendant le générique de fin de saison. Le héros du film pourrait en tout cas être un homme de l’ombre, qui travaille de plus en plus avec Charleroi.

Son nom ? Dudu Dahan. Sa profession ? Agent spécial. Sa mission spéciale ? Sauver Charleroi du marasme dans lequel les Zèbres se trouvent. Et le moins que l’on puisse écrire est que depuis qu’il est dans la place hennuyère, l’Israélien fait de son mieux.

huit joueurs avec lesquels il travaille ont rejoint le Pays de Charleroi : Matan Ohayon, Dudu Biton, Elvedin Dzinic, Tamir Cahalon, Eitan Tibi (plus que jamais sur le départ), Abraham Kumedor, Mijusko Bojovic ou encore Abd Elhamed Hatem.

Un contingent impressionnant, mais il faut dire que Dudu Dahan a des réserves . “Je travaille avec… 85 joueurs” , nous confie-t-il. De là ce qu’on retrouve toute l’écurie Dahan au Mambourg…

Né le 8 décembre 1971, Dudu est un ancien défenseur qui a fait une honorable carrière au travers de trois clubs : Hapoel Jerusalem, Hapoel Beit She’an, Hapoel Tel Aviv.

À la fin de celle-ci, il sait qu’il continuera dans le football mais hésite pour la voie à suivre : manager de jou- eurs ou entraîneur. Il... cumule les deux un petit temps avant que la Fédération israélienne ne lui demande de choisir. Ce sera agent de joueur. “À 19 ans, j’étais capitaine de mon équipe” , narre le sympathique Dudu. “J’ai toujours aimé prendre des responsabilités. J’ai quasiment tout fait dans le football : j’ai été joueur mais aussi entraîneur. Cela m’a permis de mieux comprendre les joueurs sur le terrain. Je peux parler tactique et expliquer celle-ci à un joueur. En plus, je dispose d’un diplôme d’entraîneur physique.”

Présent les deux dernières semaines du mercato en Belgique, Dudu Dahan en a profité pour rendre visite à ses hommes (El Ghanassy et Gershon entre autres) et finaliser quelques opérations, comme les transferts carolos ou le passage de Leroy Labylle de Genk au Standard. “Un joueur de foot, à l’heure actuelle, ne peut pas se passer d’un bon agent. Si j’en suis un ? (sourires) Ce n’est pas à moi de le dire mais aux joueurs. Je bosse en tout cas différemment des autres. Je respecte toujours le coach et les décisions qu’il prend, même si elles ne sont pas favorables à mon joueur.”

Toujours joignable pour ses joueurs, Dudu Dahan n’a pas hésité à s’exporter. L’homme se vante ainsi d’avoir pris part à la folle ascension de Cluj, club roumain passé, sous sa coupe, de la division 2 à la Ligue des Champions.

Charleroi connaîtra-t-il le même sort envieux ? Avant de rêver, il faut d’abord songer à se sauver cette saison.

Après, tout peut arriver, comme le laisse sous-entendre celui dont certains disent qu’il pourrait investir plus de temps et d’argent en compagnie de connaissances britanniques au Mambourg. Si ce dernier fait toujours partie du paysage de la Jupiler Pro League la saison prochaine.

“Je préfère ne pas parler de tout cela à l’heure actuelle” , esquive celui qui reprenait l’avion pour Israël hier. “Il faut d’abord songer au maintien de Charleroi en D1, ne penser qu’au terrain. Mais je trouve l’attitude des arbitres à l’égard du club... bizarre. Quant à l’affaire du match perdu sur tapis vert face au Cercle Bruges, on dirait que la Fédération belge ne veut pas que Charleroi se maintienne en D1... Si les Zèbres doivent descendre, que cela se passe sur le terrain et pas ailleurs ! Ce n’est pas la faute des joueurs si le terrain n’était pas dégagé. Pourquoi doit-on leur interdire de disputer la rencontre ? J’estime en tout cas qu’avec le noyau dont Charleroi dispose, le club possède une équipe pour évoluer dans le Top 6.”



© La Dernière Heure 2011

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info