Mogi avait monté un plan incluant l’arrivée de Hannes Van der Bruggen au Sporting.

Après Perbet et Ndongala, un 3e Zèbre a failli prendre la direction de la Ghelamco Arena. La Gantoise est revenue à la charge pour tenter de s’attacher les services de Damien Marcq suite au départ de Sven Kums. Mais Mehdi Bayat s’est montré très ferme : hors de question de voir le Français quitter le Mambourg ! Et pourtant, le deal était déjà ficelé par Mogi Bayat. Après avoir casé Kums à Udinese (via Watford), le frère de Mehdi a tenté de transférer Marcq à Gand. Dans la transaction, il avait imaginé le passage de Hannes Van der Bruggen vers le Pays Noir.

Sauf que ce deal a été refusé par deux des parties. Le joueur gantois, en manque de temps de jeu, ne souhaitait pas venir au Sporting, faisant le forcing pour rejoindre Zulte Waregem. Et Mehdi Bayat n’avait pas l’intention se défaire de l’une des pièces maîtresses de son ossature. Depuis que Mazzù fait évoluer son équipe en 4-4-2, Charleroi a besoin de deux médians récupérateurs. Il ne possède actuellement que deux joueurs répondant à ce profil : Marcq et Diandy.

Plutôt que de se déforcer à ce poste clé, Charleroi veut même se renforcer. "Oui, on espère finaliser le transfert ce mercredi d’un joueur belge pouvant évoluer à cette position," a confirmé Pierre-Yves Hendrickx. Le nom n’a pas encore filtré, mais les accords oraux seraient trouvés. Mehdi Bayat étant à l’étranger hier, l’officialisation tombera ce mercredi. Le Sporting restera attentif jusqu’au bout à la possibilité d’accueillir un attaquant supplémentaire (ce qui ne serait pas du luxe en cas de blessure de Pollet). Mais Mehdi n’en fait pas une obsession.