Charleroi

Le Sporting a remporté le derby face à son voisin de l’Olympic.

Comme la semaine dernière lors du match amical à Tamines (P1), Karim Belhocine a aligné, ce mercredi, contre l’Olympic (D1 amateurs) une équipe composée de joueurs en manque de temps de jeu. Sur le banc zébré, on retrouvait sept U21 du club. Pas de trace, par contre, de la nouvelle recrue du Sporting, Shamar Nicholson (NdlR : qui portera le numéro 16 cette saison) qui s’était entraîné plus tôt dans la journée avec le reste du noyau. Du côté des Dogues, Alex Czerniatynski alignait une équipe-type avec à la pointe de l’attaque le test Andrea Fileccia.

La première mi-temps débuta sur un rythme qui ne plaisait pas à Karim Belhocine qui demanda à ses joueurs après un quart d’heure de faire plus vivre le ballon pour obliger les Dogues à effectuer des courses défensives plus nombreuses. Le Sporting contrôla les échanges mais se montrait trop peu inspiré en zone de conclusion pour inquiéter le dernier rempart de l’Olympic. Au fur et à mesure que les minutes passaient, les hommes de Czerniatynski commettaient de plus en plus de fautes. Et suite à une de celles-ci, sur un coup franc proche du grand rectangle, Delfi expédia un bon ballon tendu que Jérémy Perbet effleura de la tête pour tromper Moriconi et ouvrir le score (0-1).

Au retour des vestiaires, il ne fallait que trois minutes au Sporting pour doubler son avance sur un bel envoi de Delfi qui profitait d’une perte de balle d’un défenseur de l’Olympic (0-2). Certainement secoués par Belhocine à la mi-temps, les Zèbres se montrèrent plus déterminés en seconde mi-temps avec des occasions supplémentaires pour Delfi, Hendrickx et Gholizadeh. Le match devenait un peu plus tendu avec pas mal de fautes de la part de l’Olympic. La rencontre se termina sur un rythme moins élevé avec une victoire finale et logique du Sporting.

Prochaine échéance pour les deux clubs, un match de Coupe de Belgique contre Bambrugge, dimanche, pour les Dogues et une match de championnat, lundi à Zulte-Waregem pour les Zèbres.

Olympic Charleroi : Moriconi, Van Den Kerkhof, Castellana (83e Diakhaby), Laurent (76e Haidara), Thibaut, Vanderbecq (59e Kabeya), Jiyar, Durieux (60e Wala Zock), Khaida (60e Castronovo), Lamort (46e Sbaa), Fileccia (46e Some puis 70e Largo).

Sporting Charleroi : Descamps, Busi, Zajkov, Willems, Noorafkan (80e Malungu), Gholizadeh, Hendrickx (86e Denuit), Saglik (60e Keita), Delfi (83e Strobbe), Nkuba (46e Tchatchoua), Perbet (80e Maistriaux).

Avertissements : Castronovo, Strobbe.

Les buts : 39e Perbet (0-1), 48e Delfi (0-2).



Suivez la rencontre en direct avec notre live tweet :