Charleroi Nicolas Penneteau est une solution pour remplacer Michel Iannacone qui a reçu son C4. Mario Notaro demeure en salle d’attente…

C’est sous un magnifique soleil que les Zèbres ont suivi, ce lundi matin avant d’enchaîner avec une deuxième séance l’après-midi, leur première séance de la saison sous les ordres de leur nouveau duo d’entraîneurs. Ce sont 22 joueurs (Penneteau, Riou, Imbrechts, Marinos, Nurio, Dessoleil, Willems, Busi, Keita, Diandy, Wildemeersch, Hendrickx, Noorafkan, Nkuba, Bruno, Grange, Morioka, Delfi, Fall, Pollet, Bedia, Perbet) qui ont foulé la pelouse de Marcinelle. Dervite, Henen, Martos et Zajkov n’étaient pas présents pour des raisons diverses. Le Français n’était pas obligé d’être présent contractuellement vu que son prêt au NAC Breda se termine le 30 juin. Son absence laisse quand même penser que le club cherchera encore à le prêter cette saison. Henen et Martos avaient l’autorisation de revenir plus tard. Enfin, le Macédonien, qui pourrait resigner au Mambourg, est en vacances car il a encore joué au mois de juin avec son équipe nationale.

Au rayon des absents, il fallait aussi noter les quatre joueurs actuellement actifs à la Can (Osimhen, Niane, Mandanda et Ilaimaharitra). Voilà pour les joueurs qui s’entraîneront encore toute la semaine au rythme d’une ou deux séances par jour sauf jeudi qui sera consacré aux tests médicaux.

Au niveau du staff , pas de trace sur le terrain d’entraînement de Michel Iannacone et Mario Notaro qui devaient rencontrer Mehdi Bayat dans la matinée. Avec pour l’entraîneur des gardiens, présent au club depuis dix ans, une bien mauvaise nouvelle sous la forme d’une rupture de contrat : "Ce n’était pas une décision facile à prendre, expliqua le dirigeant carolo. Je suis convaincu que Michel Iannacone trouvera un nouveau port d’attache vu ses qualités."

Pour le remplacer, le Sporting aimerait convaincre Nicolas Penneteau (qui est en fin de contrat comme joueur dans cinq jours et n’a toujours pas resigné) de passer de l’autre côté de la barrière. "À partir d’aujourd’hui, nous allons réfléchir au prochain entraîneur des gardiens, ajouta Mehdi Bayat. Nico est gardien. Est-il possible qu’il soit entraîneur des gardiens ? Jérémy Perbet pourrait aussi l’être… Et on tiendra compte de leurs envies."

Si le couperet est tombé pour Michel Iannacone, ce n’est pas le cas pour Mario Notaro. "Notre volonté, c’est de garder Mario , termina Mehdi Bayat. Nous discuterons de tout cela en toute sérénité ce mardi avec Karim."

Mais quel que soit le résultat de cette entrevue, Mario Notaro occupera un rôle moins en vue…