Yannick Ferrera s’apprête-t-il à surprendre comme à Courtrai ?

CHARLEROI L’entraîneur carolo a pris une nouvelle dimension en ramenant trois points de Courtrai via quelques artifices tactiques. Demain, compte-t-il à nouveau adapter son schéma aux caractéristiques adverses ? “Je ne sais pas si on peut parler d’adaptation” , répond l’intéressé.

“Disons qu’on avait un peu changé notre système samedi dernier en essayant de contrer les points forts et exploiter les points faibles des Courtraisiens…On joue avec nos armes et c’est bien de changer, pour surprendre…Cette semaine, je n’ai pas remarqué de changement dans le chef des joueurs à l’entraînement. Par contre, ce succès joue dans les têtes alors que certains disaient que nous devrions attendre la septième ou huitième journée pour prendre nos premiers points. On est en quelque sorte en avance sur le tableau de marche que d’autres avaient établi à notre place.”

Les Zèbres ne doivent pas pour autant s’emballer : “C’est sur la durée et pas sur un seul match qu’il va falloir continuer à déjouer les prédictions. Dimanche, il s’agira d’un premier choc wallon pour beaucoup d’entre nous. On le prépare comme tout autre match et je ne ressens pas de pression particulière. Le Standard reste une grosse machine. Si nous nous basions sur ses premiers résultats, nous ne serions pas dans le bon.”

Et de poursuivre: “On sait qu’il va falloir se surpasser. Je ne compte pas sur deux ou trois joueurs pour prendre leurs responsabilités, mais bien sur les dix-huit qui seront repris et sur l’ensemble du noyau jusqu’au moment où la sélection tombera. On ne pourra pas se permettre d’avoir un ou deux éléments dans un bon jour et les autres en dessous de leur niveau.”



© La Dernière Heure 2012