Descamps: "On avait le match en main. Malheureusement le deuxième but est annulé. On a reculé ensuite et on a payé cash le fait de reculer. Tout de suite, on a vu que face à Gand ça se payait cash. C'est compliqué, une première mi-temps où je n'ai pas grand chose à faire et une deuxième mi-temps avec un peu plus de travail."

Van Cleemput: "Je pense qu'en première mi-temps, ce n'est pas difficile et si on continue comme ça, on gagne. Gand est une bonne équipe avec des joueurs offensifs qui font mal. On avait dit à la mi-temps de continuer et on ne le fait. Je ne suis pas satisfait quand on ne gagne pas mais ça fait du bien de jouer. Il faut oublier le match d'aujourd'hui pour aller à fond en championnat."

Vadis Odjija: "J'ai pu retrouver le terrain et je suis très content. C'était un match compliqué pour nous et je suis content d'avoir pu aider l'équipe. En deuxième mi-temps, l'équipe poussait bien et il fallait marquer maintenant, ça a duré un peu plus qu'on le souhaitait et quand on est monté, on a pu ajouter quelque chose à ça. Je pense que l'histoire de la Coupe, il faut battre tout le monde, ce sont toujours des matchs difficiles et on essayera de faire de notre mieux."

Medhi Bayat: "Je suis déçu, je pense qu'on a fait une première mi-temps correcte. On doit rentrer aux vestiaires avec un but ou deux en plus. En deuxième mi-temps, il serait valable mais je n'ai pas encore revu les images. Les changements de Gand ont apporté quelque chose et on perd le fil du jeu. Gand se qualifie, Charleroi pas. On doit se concentrer sur le championnat parce qu'on est éliminé de la Coupe."

Vanhaezebrouck: "Première mi-temps pour Charleroi, on est très heureux de ne pas rentrer au vestiaire avec 0-2 ou 0-3. On est revenu en seconde période et elle était complètement pour nous. Il faut marquer pour revenir et les buts sont tombés après les changements. Avec cet effectif là, il manque quand même plusieurs joueurs, derrière il ne nous reste pas grand-chose. Godeau est bien rentré, bravo à lui. Charleroi a joué comme une équipe moderne en première mi-temps et nous on a joué comme une équipe d'il y a vingt ans. Après la mi-temps, on joué un football moderne."

Belhocine: "On est éliminé de la Coupe. En deuxième mi-temps, on est revenu moins bien et on a reculé. Quand vous avez des situations pour faire le break et que vous ne le faites pas, c'est difficile. On voulait continuer à pousser pour aller chercher un deuxième but. Avec les changements, ils ont pris le dessus et on a encaissé les buts."