Le revers face aux Buffalos a constitué la goûte d'eau de trop. Dans le dernier quart d'heure, la T4 a lancé plusieurs chants hostiles à Mehdi Bayat. Les "Merci Mehdi" ironiques ont vite laissé la place à des chants plus insultants.

Après le coup de sifflet final, les supporters sont restés dans les tribunes, demandant à l'administrateur-délégué du Sporting de venir s'expliquer. Devant lui, Pierre-Yves Hendrickx et le chef de la sécurité du club, les fans ont regretté le manque de moyens et d'ambitions déployés pour l'équipe. "Le président (Fabien Debecq) est un homme de paille. Chaque année, c'est la même chose. Il ne manque pas grand chose mais il n'y a aucune ambition."

Mehdi Bayat a tenté de s'expliquer mais il est parti sous les quolibets et les "Un Bayat reste un Bayat".