Voici le communiqué publié par l’Amicale des supporters. Ils réclament au moins 700 places pour le déplacement à l’Union prévu le 6 novembre, alors que la commune ne leur en laisserait que 500.

"Encore une fois, c'est un sentiment de frustration et de dépit plus que d’excitation qui nous domine avant un déplacement attendu par bonheur à l'Union Saint-Gilloise ce samedi 6 novembre.

Outre des conditions déjà difficiles dans l'organisation des déplacements à l'époque actuelle, vient aujourd'hui se greffer une décision incompréhensible qui réduit drastiquement les possibilités pour les fans d'assister à ce match au parfum historique de football belge.

En effet, ni le Sporting de Charleroi ni l'Union Saint-Gilloise n'étaient opposés à notre demande d'obtenir 100 à 200 places supplémentaires. Je les remercie d'ailleurs ainsi que la ville de Charleroi et le Fancoaching/SLO dans l'assistance apportée afin de nous aider.

Bien que des contacts avec les autorités communales de Saint-Gilles ont été établis, une décision positive n'est à ce jour pas encore tombée.

J'en appelle donc Monsieur Picqué ainsi que l'ensemble des autorités locales de la commune de Saint-Gilles, par ce communiqué, à revoir leur position et à réexaminer notre demande. Il vous reste 10 jours pour nous permettre de pouvoir vivre ce match avec plaisir en tribune et non dans notre divan de par les mesures prises qui ne pourront créer plus de frustration que de passion.

Xavier De Vleeschauwer

Président/Porte-parole Amicale des supporters."