Standard - Charleroi, le choc wallon, c'est toujours un match particulier pour les deux équipes. Si bien que parfois la demande est supérieure à l'offre en ce qui concerne le nombre de billets prévus pour les supporters extérieurs. Dans un communiqué, les Ultras carolos ont expliqué (non sans une pointe d'humour et d'ironie) pourquoi ils avaient privilégiés les abonnés pour ce déplacement importantissime.

Les Ultras ont également rappelé à tous les supporters carolos de ne rien jeter sur la pelouse qui pourrait mettre en danger les joueurs et les a encouragés à ne pas faire exploser de pétards dans l'enceinte du stade.

Enfin, les Ultras ont également tenus à encourager leurs joueurs, les exhortant à tout donner pour que les Zèbres puissent enfin l'emporter à Sclessin, ce qui serait une première depuis 2008.

Le communiqué des Ultras carolos :

"Aaaah, le Standard, on y a plus gagné depuis 2008. Bam, de bon matin ça calme tout de suite. Le dernier déplacement en "présentiel" en ces terres infectées remonte pourtant au 29 septembre 2019 (avec un incroyable 1-1 sous Karim et une victoire encore avortée). C’est donc après plus de 2 ans - avec le contexte sanitaire que l’on connaît - que nous retrouvons la mérule, toujours vivace certes, avec un sentiment de nostalgie. Et pourtant.

C’est devenu pour nous un déplacement - et malheureusement aussi pour d’autres fidèles - qui perd de sa saveur. La rivalité est une chose, et elle fait partie de la magie. Elle en fait une des parties en Belgique - si pas la plus intense - où les meilleurs ennemis se rencontrent dans un match et dans les tribunes où le malheur s’abattra sur le vaincu de la pelouse (trophée de la loose, 6000 reprezent, on sait ). Et pourtant.

Trop de cas sociaux dans notre bloc ces jours de prétendus "derbys".

Trop de mecs n’ayant aucune connaissance de l’esprit "déplacement".

Trop de blaireaux silencieux aux comportements dignes du 107 ou des A.A. (au choix) ou en mode article 60.

Trop de gars présents pour faire genre en mode "place to be".

Cette rivalité n’appartient pas à ces tocards qui ont l’outrecuidance de salir nos couleurs et de faire chier le monde - le plus souvent une fois sur l’année car c’est leur seul déplacement évidemment - mais bien à tous les groupes (bien au-delà du nôtre, bien plus large que la mentalité ultra d’ailleurs) qui se cassent cul chaque week-end pour le blason, quitte à être 114 au Cercle de Bruges.

Raison de notre limitation volontaire de place aux cartés uniquement. Et on en est ravis. Qualité vaut mieux que quantité.

Enfin, dans le registre que vous avez tous suivi au niveau du combat pour une pyrotechnie plus libérée nous vous demandons de respecter les attitudes suivantes et simples : rien sur le terrain, rien sur les adversaires, rien sur les joueurs. Ni torches, ni gobelets, ni stérilets. Vu la proximité de cette tribune en mode sardines nous décourageons l’usage de petards pour la santé auditive de tous. On est pas vos mères ni le relais de la police. On veut juste que ce choc soit bien géré, intense, fanatique au besoin, mais en respectant la sécurité de chacun. Merci.

Quant aux zèbres s’ils ont pas compris que ce match doit libérer toute leur rage, toute leur combativité...et bien on leur incite de passer à la console pour peut-être enfin gagner ce choc.

Bon déplacement à tout le monde, mettez votre masque (on vous le disait déjà avant le Covid-19), c’est Liège...et c’est de là qu’est parti historiquement bon nombre d’épidémies (sisi !)."