Ce samedi, les Zèbres ont quitté la pelouse la tête basse après leur défaite face à Malines, la troisième de rang après celles concédées à l'Antwerp et à Ostende.

Pourtant, les choses auraient pu tourner d'une toute autre façon. Après seulement quelques secondes de jeu, Ali Gholizadeh se retrouvait dans la surface malinoise et envoyait un ballon vers le but adverse. Le ballon touchait le bras de Sandy Walsh, défenseur de Malines. L'arbitre de la partie écoutait l'avis du VAR...mais celui-ci décida qu'il n'y avait pas de raison d'accorder un penalty.


A la demi-heure de jeu, c'est Shamar Nicholson qui était au centre de l'attention. Sur un centre de Joris Kayembe, le Jamaïcain voyait son bras être accroché par le même Sandy Walsh et tombait dans la foulée. Un contact léger mais un contact quand même. Une nouvelle fois, l'arbitre décida de continuer le jeu sans accorder de penalty.

Troisième phase litigieuse : l'action qui précède de le corner amenant le seul but de la rencontre. Sur cette phase, on peut se poser la question d'un possible hors-jeu. Le spectateur neutre se fera une idée en images...


Après ce mauvais résultat à domicile, le Sporting se devra de réagir dès mardi sur le terrain d'Anderlecht. Avant cela, nul doute que tout le club sera impatient de lire le rapport du département arbitrage qui réalise chaque semaine un débriefing des phases litigieuses...