Charleroi Les Carolos ont pu gérer la rencontre après une bonne entame de match.

Face à un adversaire malade, le Sporting Charleroi n’a pas mis beaucoup de temps à entrer dans sa rencontre. Après cinq minutes, les Zèbres étaient déjà devant au score. "C’était important de pouvoir marquer rapidement dans ce genre de rencontre", expliquait à l’issue du match Dorian Dessoleil. "Cela nous a libérés et cela nous a permis de vraiment jouer au football. Le seul regret est d’avoir moins fourni d’efforts en seconde période ce qui a permis au Cercle de rentrer dans son match. Mais nous avons finalement su garder le zéro."

Son coéquipier Massimo Bruno abondait dans le même sens, les Carolos n’ayant pas du tout pris de haut cette rencontre face à la lanterne rouge de la Pro League. "Nous avons fait un match sérieux", avançait Bruno. "Nous savions que les joueurs du Cercle allaient se donner pour se montrer devant leur nouveau coach. Il y avait quand même pas mal de déchets dans leur jeu ce qui nous a permis d’avoir de grosses contre-attaques que nous avons bien gérées."

C’est même sur l’une d’elles que l’ancien Anderlechtois a inscrit son troisième but de la rencontre. Je suis très content de mon but", racontait le joueur de 26 ans. "J’avais raté quelques occasions contre Anderlecht. Cela ne me trottait pas dans la tête mais je suis heureux d’avoir retrouvé cette efficacité."

"Des opportunités pour aggraver le score"

Karim Belhocine s’est montré satisfait du résultat décroché par son équipe.

"On a eu la chance de marquer le premier but rapidement puis le jeu s’est un peu plus ouvert. Et ce dimanche on est parvenu à transformer nos premières occasions et donc le score est passé à 0-2 puis à 0-3. À partir de ce moment-là, c’est devenu difficile pour le Cercle. De notre côté, on est resté organisé face à une équipe qui a bien joué pendant 25-30 minutes en deuxième mi-temps. Sur la fin de la rencontre on a eu des opportunités pour aggraver le score."