Très bon face aux Mauves, Mata rêve d’Angleterre et d’Espagne mais se "concentre sur Charleroi".

Il est le joueur le plus convoité de Charleroi. Désigné par Roberto Martinez comme le "seul joueur de Pro League " qui l’ait impressionné, Clinton Mata, international angolais, avait vu son rendement légèrement diminuer ces dernières semaines, suite aux déclarations du sélectionneur de la Belgique mais aussi celles de Mehdi Bayat, qui avait laissé sous-entendre que le back droit rapporterait des millions au Sporting.

"Ce qui se dit autour de moi ne m’a pas perturbé", avouait pourtant Clinton Mata. "J’ai fait un gros début de saison mais je savais que je n’allais pas enchaîner vingt matches à un très haut niveau. Je savais qu’à un moment où un autre j’aurais un creux. Et j’ai travaillé pour revenir au top."

Cela s’est confirmé contre Anderlecht. Mata a été excellent sur son flanc droit. Et forcément, une performance de ce calibre fait ressurgir les rumeurs de départ. "Je ne peux pas les empêcher", disait le défenseur carolo. "Mais je n’y prête pas attention. Je reste concentré sur mes prestations avec Charleroi. Je suis bien entouré et je reste les pieds sur terre. D’autant plus que je viens de signer un contrat de cinq ans ici. Et j’ai besoin de jouer pour progresser."

Mais il avoue ne pas être certain que son futur immédiat se situe au Mambourg. "On ne sait jamais ce qui peut se passer. Tant mieux si mes prestations plaisent mais je préfère ne pas m’avancer. Je ne sais pas si je serai encore là en fin de saison. Ce sera au club et à moi de discuter pour trouver la meilleure solution si une offre arrive sur la table."

Le tout, en rêvant d’Angleterre et d’Espagne… "Ce sont les championnats qui me font vibrer. J’ai notamment mon ami Kabasele en Angleterre. On parle beaucoup…"

Reste à savoir s’il va le suivre dès le mercato d’hiver ou non...