Le match nul est logique. Nous avons montré des choses intéressantes et eu les occasions de marquer. Ce que je retiendrai de cette rencontre, c’est que c’est la première fois que nous parvenons à garder le zéro derrière. Mentalement et psychologiquement, cela va faire un bien fou à tout le monde dans le club. Il y a eu une grande solidarité dans ce groupe. Chacun a fait des efforts pour aller chercher le ballon. Même des garçons dont a priori ce n’est pas la qualité principale. Je suis aussi très satisfait de la rentrée de Rossini. Il a mis pas mal de temps à revenir dans le coup après une blessure au genou. Kebano a livré une prestation ni bonne, ni mauvaise. Il peut mieux faire, mais le contexte était difficile.