C'est un Charleroi au complet qui se rend à Saint-Trond.

De retour sur le podium, c'est un Sporting en pleine confiance qui se rend au Stayen demain. La grosse débauche d'énergie qui a été nécessaire mercredi pour venir à bout de Genk (2-1) n'a pas laissé de séquelle physique. Mazzù peut donc reprendre un groupe au complet. C'est Djamel Bakar qui paie le prix de cette abondance de bien puisqu'il ne fait pas partie du groupe des 21. "Mon secteur offensif rencontre actuellement énormément de concurrence," a dit Felice Mazzù. "Les joueurs doivent donc s'accrocher. Pour l'instant, Ninis et Benavente ont su saisir la chance qui leur a été offerte. Et avec le retour de David Pollet, c'est vrai que ma division offensive est peuplée! Pour conserver un certain équilibre sur le banc des réservistes, j'ai dû me passer de Djamel..."

Blessé depuis mi-septembre, David Pollet est bien de retour. L'attaquant a rejoué ses premières minutes mercredi contre Genk. Il ne devrait pas encore commencer à Saint-Trond, d'autant plus que le terrain synthétique n'est pas le genre de surface qui convient le mieux à un joueur sur le retour. "S'il est rentré contre Bruges, c'est qu'il est rétabli à 100%. Il est donc apte à jouer également ce samedi."

De quoi offrir de nouvelles cartouches offensives aux Zèbres.