L’attaquant ne ferait pas partie de la sélection pour la Can. Mehdi est au taquet.

Le sélectionneur tunisien a dévoilé les noms des cinq joueurs qui vont rejoindre les Aigles de Carthage pour la suite de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations. Et Hamdi Harbaoui n’en fait pas partie.

L’attaquant d’Anderlecht, victime de son trop faible temps de jeu, ne serait pas repris pour le tournoi. Une non-sélection qui pourrait lui ouvrir les portes d’un transfert vers Charleroi puisque Mehdi Bayat avait conditionné l’intérêt du Sporting à une non-sélection pour la Can. "Harbaoui, cela reste une possibilité très sérieuse", nous a confié hier après-midi le boss carolo. "Tout le monde sait que Charleroi est sur le coup. D’autres pistes sont activées même si, idéalement, j’aimerais faire aboutir ce dossier au plus vite en vue de notre stage. Il me reste 3 ou 4 jours pour y arriver."

Si Mehdi Bayat insiste tant pour recruter Harbaoui, c’est parce qu’il possède la nationalité sportive belge ! Et quand on connaît les problèmes rencontrés par le Sporting pour coucher le nom de six Belges sur la feuille de match, cela donne au Belgo-Tunisien un immense avantage sur les autres pistes étudiées. Le seul grain de sable qui pourrait enrayer la machine, c’est le salaire. Car Charleroi reste un club aux moyens modestes par rapport à certains clubs des Émirats où Harbaoui jouit toujours d’une très bonne renommée.