Mehdi Bayat a dû revoir ses ambitions à la baisse, au fil des mois: "On avait très bien commencé dans la continuité de la saison précédente. On a eu beaucoup d’ambition en début de championnat, beaucoup d’enthousiasme. Puis on a assisté à une grosse dégringolade après la non-qualification en Europe qui a probablement eu un effet psychologique sur le groupe" a-t-il confié sur le plateau de la RTBF.

Et de reprendre: "On a fait des transferts en janvier mais force est de constater qu'on est encore irrégulier. C’est une saison à oublier si ce n’est qu’on a toutes nos chances pour les playoffs 2 (...) On fera le bilan avec Belhocine en fin de saison mais changer d'entraîneur n'est pas un gage de réussite."

Et si la saison des Zèbres s'arrête à la fin de la phase classique ? "On ne veut pas imaginer ce scénario. Mais si c'est le cas, il faudra trouver une solution, avec des matches amicaux. Pourquoi pas avec Gand et le Standard, s'ils sont également en dehors du top 8. On organisera un mini-tournoi entre nous..."