Les Zèbres accueillent Malines ce samedi (18h).

Le Sporting Charleroi débute une série de gros matches ce samedi en accueillant Malines. En huit rencontres, les hommes de Karim Belhocine vont en effet affronter l'ensemble des équipes classées entre la première et la huitième place (dont le Club Bruges à deux reprises).

Avec une quatrième place au classement, Charleroi tentera de garder son brevet d'invincibilité (12 matches sans défaite en championnat) face à un adversaire toujours coriace.

"Malines a un style de jeu assez similaire à celui de Charleroi", analyse Nurio. "Ils sont bien organisés défensivement et ont des joueurs rapides qui peuvent faire mal offensivement. Nous essayerons de mettre en place notre système de jeu que l'on travaille depuis longtemps."

Au match aller, deux faits de match avaient marqué les esprits : les cris racistes à l'encontre de Marco Ilaimaharitra et la grave blessure de Cristophe Diandy. "Ce qu'il s'est passé avec Marco et Cristophe nous a touché", explique l'Angolais. "Il n'y a pas un sentiment de revanche mais nous voudrons prendre les trois points tout comme ce sera le cas lors des neuf prochaines rencontres. Nous allons tout faire pour cela."

Samedi, Nurio devra faire attention à ne pas récolter une carte jaune qui serait synonyme de suspension. "Je joue de la même façon, peu importe le nombre de carte que j'ai", avance Nurio. "Nous verrons à la fin du match si j'en ai une cinquième ou pas (sourire). Mais je ne penserai pas à cela une fois sur le terrain."