Clinton Mata: "C'est difficile à accepter quand on voit ce qu'on a montré. Ce n'est pas mérité du tout mais on aurait dû tuer le match avant. On ne devait pas se relâcher, on a eu des occasions mais elles ne sont pas rentrées. On prend ça comme une déception, on avait à coeur de continuer notre parcours. On est ambitieux, on veut toujours gagner. Nous sommes tristes ce soir. J'ai beaucoup attaqué, ça fait partie de mes caractéristiques mais je devais faire attention à mes tâches défensives. Je réalise tout ça grâce à l'équipe. Le mérite vient à mes coéquipiers."

Matej Mitrovic: "Cela faisait longtemps, je suis content d'être de retour. Tout va bien maintenant même si je suis déçu d'encaisser ce but. Le terrain n'était pas bon et l'adversaire était coriace. C'est le football. On va continuer."

Philippe Clement: "On a perdu deux points. La première mi-temps était bonne, on dominait totalement. Après la pause, on a perdu la plupart des duels. Pour moi il y a penalty et à 0-2 la motivation de Charleroi aurait été différente. Je ne comprends pas pourquoi le VAR n'a pas réagi. Le fait de jouer lundi n'est pas une excuse. Nous sommes réguliers depuis longtemps. Quand tout le monde dit que tu domines et que tu es si fort, il faut savoir rester concentré."

Joris Kayembe: "C'était compliqué, surtout en première période. On se devait d'au moins faire un match nul après cette série négative. On était fort bas en première mi-temps, on a beaucoup défendu. Le coach nous a dit qu'on devait arriver à sortir et garder le ballon devant. On se bat pour les playoffs, ce serait une honte de ne pas y être. Ce point est vraiment important. On a fait de bons matches auparavant qui ne nous souriaient pas."

Shamar Nicholson: "Je suis content d'avoir marqué. C'est mieux d'avoir un point que rien. Ce n'est pas encore fini, on y croit et on va encore se battre. Le coach n'était pas fâché à la mi-temps, on devait continuer comme ça. C'est très serré, ce point fait du bien."

Karim Belhocine: "Bruges avait gagné ses dix derniers matches de championnat. Ce soir ce n'est pas le cas donc je suis satisfait. On a mieux joué en seconde période. On peut féliciter les garçons. On a trop respecté Bruges en début de match, on n'allait pas à cent pour cent dans les duels. On a montré de meilleures intentions après la pause. Mentalement, ils ont eu cette volonté de ne pas laisser filer le match. On a eu trois occasions avant le but. On avait à coeur de ne pas perdre ce match. Bruges reste la meilleure équipe de Belgique donc félicitations à mes garçons. Je préfère voir le verre à moitié plein ce soir."