L’administrateur-délégué va rencontrer ses joueurs pour faire le point sur leur situation. Cela va encore bouger à Charleroi.

Mehdi Bayat avait annoncé un mercato agité. Il ne s’était pas trompé. Après les arrivées de Rezaei et Nurio, il va encore y avoir du mouvement à Charleroi. L’arrivée du remplaçant de Marcq, un médian défensif français (avec qui le club a un accord), est en effet attendue dans les prochains jours.

Mais qui dit arrivée dit également départ. Soucieux d’être clair vis-à-vis de ses joueurs, l’administrateur-délégué du Sporting, présent à Mierlo toute la semaine, va rencontrer les Zèbres un par un. Et pour quatre d’entre eux, la discussion sera particulièrement intéressante à suivre…

Parfait Mandanda

Le gardien congolais l’a clamé haut et fort en fin de saison dernière : il ne veut plus se contenter d’une place de numéro 2 derrière Nicolas Penneteau. Si c’est le cas, il préfère aller voir ailleurs. Sous la forme d’un prêt ou d’une vente définitive ? La première option semble la plus plausible mais ce sera à Mehdi Bayat de discuter avec le portier afin d’envisager l’avenir… ou de le convaincre de rester, pour continuer à se battre pour sa place. Et qui sait, enfin devenir numéro 1.

Clinton Mata

L’épisode Mata à Anderlecht ayant officiellement pris fin cette semaine, une question se pose : que va désormais faire Clinton Mata ? Rester à Charleroi ou partir à l’étranger ? C’est sans doute la question que va poser Mehdi Bayat au défenseur angolais. Mais s’il veut partir, il va falloir qu’une offre d’un club (égale ou supérieure à 3,5 millions) arrive sur la table. Et pour l’instant, ce n’est pas le cas.

Clément Tainmont

La saison dernière, le Français l’a répété, à demi-mot, à plusieurs reprises : il a le souhait de quitter Charleroi. Est-il toujours dans cette optique ? Si oui, la solution la plus simple semble de le vendre. Et le Sporting devra alors se pencher sur le cas de son remplaçant. Mehdi Bayat espère être fixé rapidement afin d’envisager les pistes à explorer.

David Pollet

L’arrivée de Kaveh Rezaei, qui a un profil similaire au Français, semblait pousser David Pollet vers la sortie il y a une quinzaine de jours. Mais la non-arrivée de Perbet pourrait changer la donne et le meilleur buteur carolo de la défunte saison pourrait rester au Mambourg. En a-t-il envie ? Il aura l’occasion de le dire à Mehdi Bayat cette semaine…