Vu que Charleroi peut déjà préparer l’avenir, Guillaume François peut s’attendre à recevoir sa chance

CHARLEROI En montant au jeu à un quart d’heure du terme en remplacement de Danijel Milicevic, Guillaume François est devenu le 32e Zèbre utilisé cette saison. Ce n’est pas un record, mais ce chiffre prouve tout de même que Yannick Ferrera a bien géré son noyau pléthorique.

Face au Lierse, le dernier transfuge carolo a donc porté la vareuse zébrée pour la toute première fois, après avoir dû se contenter du statut de 19e homme une semaine plus tôt face à OHL. Une première qui laissera au Libramontois un beau souvenir. “C’est sûr que je suis content d’avoir pu disputer mes premières minutes. Vu que la victoire est là, le sentiment est encore plus agréable. Même si je découvre seulement ce noyau, j’ai senti, lors du cri de victoire entonné dans le vestiaire, que la délivrance était immense. C’était en quelque sorte le cri du maintien...” Guillaume a également reçu les ovations du Mambourg, preuve que le garçon est déjà adopté par les supporters du Sporting.

Guillaume François est monté au jeu alors que les Zèbres étaient en infériorité numérique. Le joueur de 22 ans n’a donc pas réellement pu se mettre en évidence offensivement. Mais avec Escoe, il a contribué à grappiller les minutes nécessaires afin de préserver le score. “Le coach m’avait demandé d’énormément travailler et de beaucoup défendre afin qu’on ne se découvre pas. On n’a pas vu un grand match, ni une grande équipe du Lierse. Mais je pense qu’on a fait ce qu’il fallait afin d’assurer notre avenir en D1 car même si la victoire est étriquée, il ne faut pas oublier que Rossini a envoyé un ballon sur la latte et que Ohayon aurait dû recevoir un penalty...”

Maintenant que les Zèbres sont presque sauvés, il est déjà temps de préparer l’avenir. Tout profit pour un gars comme Guillaume François qui représente le futur du club. Il pourrait recevoir pas mal de temps de jeu dans les semaines à venir, à commencer par ce vendredi lors du choc à Anderlecht vu que Rossini est suspendu. “Le maintien pratiquement acquis, on va pouvoir travailler dans la sérénité et dans une ambiance plus relaxe. Ce n’est pas une mauvaise chose pour moi, comme vous l’avez dit.. Mais attention tout de même à ne pas laisser trop retomber la pression non plus ! La concurrence est assez élevée dans ce groupe de qualité. C’est désormais à moi de montrer que je peux rendre des services à cette équipe...”

Guillaume François et les Zèbres peuvent donc tout doucement envisager les playoffs 2. “Je ne vous dirai pas ma façon de penser à propos de cette compétition. Si on prend un bon départ, c’est sûr que cette formule peut être intéressante. Mais dans le cas inverse, ces playoffs peuvent sembler très longs également.” Voilà pourquoi l’heure n’est pas encore à la décompression totale au Mambourg.


© La Dernière Heure 2013