La phase avait fait couler beaucoup d'encre ce week-end.

Après un duel serré, les Carolos se sont finalement inclinés par le plus petit écart face aux Brugeois. Si le but de Balanta est splendide, il avait beaucoup fait parler de lui en raison d'une poussée préalable d'Emmanuel Dennis sur le défenseur carolo Dorian Dessoleil.

"On perd le match sur une décision arbitrale. On a réussi à faire jeu égal avec Bruges, ce que peu d'équipes arrivent à faire. On leur a mis le doute en deuxième mi-temps. Il faut garder le positif mais c'est tout de même trois points perdus. Dennis ne joue pas la balle, il me l'a même dit après. Quand tu ne joue pas la balle, il y a faute. Si tu es poussé dans le dos, tu es déséquilibré et tu tombes, c'est normal", expliquait-t-il après la rencontre.

Si l'arbitre n'a pas réagi et a accordé le but aux Brugeois, malgré les rouspétances carolos, pour la Fédération royale belge de football, Dennis commet bel et bien une faute sur Dessoleil, ce qui aurait dû contraindre l'arbitre à ne pas accorder le but victorieux aux Gazelles. "Le Referee Department s'attendait à un coup franc en raison d'une poussée d'Emmanuel Dennis (Club Brugge KV), mais la non-intervention du VAR était correcte", pouvait-on lire dans le communiqué de la fédération.


Par contre, pour la Fédération, l'arbitre a bien fait de ne pas accorder de penalty à Mamadou Fall suite au contact avec SImon Deli dans la surface de réparation. "Fall sent le contact et tombe. L'arbitre a pris la bonne décision", estime le département arbitrage de la Fédération.