A quatre jours de la réception de Malines, le Sporting s'est entraîné sous la chaleur de Marcinelle. Knezevic et Andreou se sont soumis à un programme individuel en salle. Wasinski ainsi que Lokembo devaient remplir leurs obligations scolaires. Boukamir et Descotte n'étaient pas non plus de la séance distillée par Edward Still.

Nicholson n'était logiquement pas présent. Le Jamaïcain souffre d'une fracture de la pommette et doit toujours se soigner après le coup violent reçu à la tête face au Club Bruges. Sa présence pour dimanche est toujours incertaine. Les chances sont évaluées à 50%.

Les Carolos ont eu droit au programme à trois exercices techniques qu'ils ont effectués chacun à leur tour. Trois groupes ont été constitués. Loic Bessile s'est distingué par son habilité technique et Ozornwafor par sa détermination.

Si les Zèbres se trouvent déjà au quart de leur saison, l'entraîneur ne néglige pas le travail physique ce qui explique la fraîcheur des joueurs lors des matchs. Après un quart d'heure de course intense, deux oppositions sur terrain réduit ont ensuite été organisées. Le jeu au pied des gardiens a été scruté avec grande attention par le technicien qui n'a pas hésité à élever la voix lorsqu'il y avait du déchet technique.

Face à Malines, le matricule 22 aura l'occasion de reprendre sa marche en avant.