Statu quo au Mambourg

Charleroi

M.S.

Publié le - Mis à jour le

Statu quo au Mambourg
© BELGA

Aucune décision concernant Yannick Ferrera n'est attendue aujourd'hui


CHARLEROI Les Zèbres restent sur un piteux 0 sur 9 et, surtout, le public carolo a assisté à une véritable pantalonnade hier soir à l'occasion de la venue d'OHL (0-4). Certains auraient voulu saboter leur entraîneur qu'ils ne s'y seraient pas pris autrement...

Alors qu'il était pour la première fois lors d'un match flanqué de Luka Peruzovic (qui ne s'est cependant jamais levé pour diriger la manoeuvre), Yannick Ferrera aura vécu une soirée noire jusqu'au bout puisqu'il annonçait en fin de match que son papa, qui était présent au stade, venait d'être emmené à l'hôpital suite à un malaise.

Ce matin, Yannick n'a fait qu'un bref passage au stade avant de repartir auprès de son papa. Mehdi Bayat et Pierre-Yves Hendrickx ont quant eux rencontré les joueurs "pour tenter de comprendre".

Entre cet entretien et un autre avec les membres du staff présents, Hendrickx est venu annoncer qu'il n'y aurait aucune décision prise ce dimanche concernant le staff et/ou des joueurs. Il a quand même évoqué une "situation pas claire" concernant le staff ainsi que "des attitudes scandaleuses de la part de certains hier".

Les dirigeants ont quitté le stade un peu avant 14h. Ferrera sera à son tour convié au parloir aujourd'hui encore mais son limogeage n'est donc pas à l'ordre du jour.

Communiqué officiel de la direction du club

"La direction a rencontré aujourd'hui certains joueurs et le staff sportif pour tenter de comprendre la situation sportive, notamment, de ces deux dernières rencontres.

Après le non-match au CS Bruges, la rencontre d'hier a été difficile à plusieurs niveaux et le score sans appel.

Le noyau - bien que trop large- recèle du talent, mais a fait apparaître ce week-end certains problèmes de mentalités dans le chef de joueurs.

La direction a demandé au staff de prendre ses responsabilités vis-à-vis de ceux-ci en les remettant rapidement face à notre réalité à savoir la lutte pour le maintien durant laquelle chaque duel, chaque ballon gagné sera peut-être la clé du succès.

Nous réussirons notre difficile projet de relancer le club tous ensemble, direction, joueurs et supporters en travaillant deux fois plus.

Yannick ferrera, Mario Notaro et Luka Péruzovic doivent trouver les moyens de former un staff qui sera intransigeant avec le noyau et en tirera le meilleur, pour que la mentalité de gagnant réapparaissent au quotidien et sur le terrain."

Journal    Tous les détails dans votre DH de demain

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info