Comme l’expliquait Felice Mazzù en conférence de presse d’avant-match, "l’état d’esprit au sein du noyau était assez bon cette semaine malgré le fait que les espoirs de qualification en PO1 se sont quasiment envolés."

Stergos Marinos, redevenu titulaire face à Genk après avoir été remplacé par le jeune Maxime Busi au poste de back droit pendant trois rencontres, est prêt pour ce match qui s’annonce agressif face à l’Antwerp. "Nous sommes prêts pour le combat", explique le Grec. "Il faudra être présent au niveau des duels. Nous connaissons le style de jeu des Anversois. Il faudra être motivé pour les deux dernières rencontres et retrouver l’efficacité qui nous a manqué contre Genk."

Après ces deux matches , ce seront donc les playoffs 2 qui attendront les Zèbres. Si l’objectif initial d’une qualification dans le top 6 n’a pas été atteint, l’équipe de Felice Mazzù compte bien faire beaucoup plus que de la figuration dans ce mini-championnat. "Il n’y aura pas de rencontres faciles en PO2", explique Stergos Marinos. "Nous devrons montrer que nous sommes prêts à aller jusqu’au bout. Si on gagne les PO2, il peut y avoir l’Europe au bout. Ce n’est pas rien."

Personnellement, le défenseur de 31 ans se sent toujours d’attaque pour aider Charleroi malgré une saison moins réussie. "J’essaye d’être en forme tout le temps et de rester motivé", avance Stergos Marinos. "J’ai connu une petite passe plus difficile mais c’est comme ça. Malgré les creux, il faut tenter de donner le maximum."

Peut-être dès ce dimanche face à l’Antwerp, durant une rencontre qu’il devrait débuter en tant que titulaire vu sa prestation plus qu’aboutie face aux Limbourgeois samedi dernier.